FAQ lubrifiants

Visuel FAQ lubrifiants
 

Est-ce que je peux mettre de l’huile pour moteur diesel dans un moteur essence et vice versa ?

Les exigences en matière de lubrification d'un moteur essence sont différentes de celles d'un moteur diesel. Lors de la mise au point des lubrifiants, ceux-ci passent un certain nombre de tests, certains communs aux moteurs diesel et essence, d'autres spécifiques, qui vont caractériser leurs performances. Cela va se traduire par l'attribution de spécifications API, ACEA/CCMC. Ces spécifications caractérisent le fonctionnement acceptable du lubrifiant dans chacun des types de moteur essence ou diesel. Ainsi, les lubrifiants pour moteur 4 temps répondent la plupart du temps à des spécifications essence et diesel. Par exemple, un lubrifiant API SJ/CF, possède la spécification essence SJ et la spécification diesel CF.Mais attention, ceci ne signifie pas forcément qu'il aura les mêmes performances dans un moteur essence que dans un moteur diesel. C'est pour cela que nous avons développé des gammes spécialisées, optimisées soit pour l'essence soit pour le diesel.

Est-ce que je peux mettre des additifs dans l'huile ?

La composition d’une huile est basée sur l’équilibre d’additifs qui contribuent entre autres aux caractéristiques détergentes, dispersantes, anti-oxydantes, anti-corrosions, et anti-usures. Ajouter des additifs supplémentaire peut déséquilibrer l’huile et diminuer sa performance.

Quel lubrifiant doit-on utiliser dans un véhicule à turbo compresseur ?

Afin d'effectuer la lubrification et les besoins du système de refroidissement du turbo-compresseur, le lubrifiant doit répondre très strictement à certains critères. Le circuit atteint une très haute température du fait de la proximité des gaz d'échappement.Le lubrifiant doit lubrifier le circuit de façon continue sinon les hautes températures seraient définitivement dommageables et la température atteindrait très rapidement de très hauts niveaux. Ces conditions signifient que le lubrifiant doit offrir de considérable propriété de détergence, une importante résistance à l'oxydation et aux formations de dépôts, et tout principalement une très haute stabilité thermique. L'utilisation de lubrifiant de technologie de synthèse est ici la meilleure recommandation.

Que faire de mon huile de vidange ?

La rejeter dans le jardin ? La loi vous l'interdit ! Les huiles usagées sont peu biodégradables, leur rejet dans la nature constitue un risque important pour l'environnement. Aujourd'hui, plus de 90 % des huiles moteur usagées sont collectées et traitées mais nous pouvons faire mieux. Les huiles usagées doivent être déposées au bon endroit : pour plus de renseignement veuillez vous adresser au service propreté de votre commune ou à la déchèterie.

Puis-je stocker mon huile ? Peut-elle se détériorer ?

Dans des bidons non ouverts et stockés hors gel, à l'abri de la lumière et de l'humidité et à des températures inférieures 50 °C, votre huile conserve toutes ses qualités, elle peut être conservée 3 ans. Si les emballages ont été "refermés" immédiatement après usage, en ayant veillé à ne pas les avoir pollués (par des poussières, particules, solvants, eau ou autres), la durée de stockage est d'un an.

Quel conditionnement et pour quel usage ?

Si vous réalisez vous-même votre vidange, il vous faut un bidon de 5 litres, sachant que la contenance moyenne d'un carter est de 4,5 litres. S'il s'agit de faire l'appoint en attendant la prochaine vidange, le bidon de 1 litre correspond vos besoins : il est pratique, facile d'usage et moins cher. Existent aussi les lots comprenant un bidon de 5 litres et un de 1 litre qui satisferont tous vos besoins, que vous les ayez prévus ou non.

Peut-on changer de viscosité d'une vidange à l'autre ?

Oui, il est possible de changer de viscosité à condition de respecter les exigences du constructeur. Le choix de la viscosité dépendra des exigences du constructeur ainsi que des conditions d'utilisation du véhicule, de l'environnement et des conditions climatiques.

Quelle est la périodicité de vidange ?

La périodicité indiquée par le constructeur est à moduler en fonction :
- du lubrifiant utilisé;
- de l'utilisation du véhicule (route, ville, autoroute);
- des contraintes thermiques et mécaniques.
Ne jamais rouler avec un niveau inférieur au repère minimum. En dessous, il n'y a pas assez d'huile, d'où une circulation plus rapide du fluide et une usure accélérée de l'huile. Il est recommandé de vérifier le niveau régulièrement tous les 1 000 km et plus spécialement avant un long trajet.

Pourquoi faire sa vidange ?

La vidange est une opération primordiale pour maintenir un véhicule en bon état :
- parce que le lubrifiant se charge de particules de pollution interne et externe (matières charbonneuses, particules de métaux d'usure);
- parce que l'huile se dégrade par : la dilution de l'eau et le carburant, l'oxydation, la consommation de ses additifs, le cisaillement.
 

Est-ce que tous les lubrifiants sont adaptés pour des véhicules équipés de pots catalytiques ?

La réponse est claire et nette : NON.
La fonction des filtres à particules est de piéger les particules, ceci afin d'éviter les missions polluantes qui se retrouvent dans les gaz d'échappement. Les additifs utilisés dans la fabrication des lubrifiants contiennent des éléments comme le soufre, les cendres sulfates et le phosphore, qui peuvent altérer le fonctionnement du filtre.Les lubrifiants de dernière génération (répondant a minima aux catégories ACEA C1, C2, C3 ou C4) sont donc préconisés du fait de leur formulation ce qui signifie qu'ils contiennent des additifs de dernière génération et qu'ils sont de cette façon moins dommageables pour les filtres à particules.

Quels sont les avantages d'une huile multigrade ?

Une huile multigrade est une huile dont les propriétés ont été renforcées de façon à diminuer l'évolution de sa viscosité avec la température.
Ainsi, une huile multigrade sera plus fluide à basse température et plus épaisse à haute température qu'une huile monograde. Concrètement, cela se traduit de la façon suivante : -lorsque le véhicule est à l'arrêt (pendant plusieurs heures), toute l'huile du moteur redescend dans le carter de telle sorte que, lors du démarrage, il lui faut un certain temps (quelques microsecondes) avant que l'huile atteigne de nouveau toutes les parties du moteur devant être lubrifiées. Comme une huile multigrade est plus fluide à basses températures, elle atteint plus rapidement les différents éléments du moteur qu'une huile monograde, réduisant ainsi l'usure au démarrage. -les huiles multigrades permettent généralement des économies de carburant de l'ordre de 1,5 % 3 % par rapport des huiles monograde.
Une huile multigrade offre une meilleure protection des moteurs à basse et haute température qu'une huile monograde dans la mesure où elle conserve une viscosité optimale sur la plage de température de fonctionnement du moteur.

Quels sont les avantages procurés par une huile de qualité ?

Une huile de bonne qualité procure de nombreux avantages à l'automobiliste :
- démarrage à froid facilité et usure diminué (20 à 30 % de l'usure d'un moteur est constat entre le démarrage et la mise en température optimale du moteur);
- longévité du moteur accrue;
- économie de carburant grâce à une réduction des frottements des pièces en mouvement et un meilleur rendement du moteur;
- des pièces en mouvement et à un meilleur rendement du moteur.

Comment évaluer les performances d'un lubrifiant ?

De nombreuses indications figurent sur les étiquettes des produits. Elles vous informent sur les performances du lubrifiant. Les performances ACEA, ainsi que les homologations constructeur sont indiquées et vous permettent de choisir le lubrifiant le plus adapté à votre véhicule.

Quel est le rôle d'un lubrifiant ?

Si vous possédez un véhicule, vous savez sans doute que le lubrifiant est indispensable au bon fonctionnement de votre moteur pour :
- refroidir les zones chaudes du moteur et des pièces en mouvement;
- nettoyer et protéger les organes du moteur;
- réduire les frottements, c'est-à-dire faciliter la mise en mouvement de toutes les pièces du moteur quelles que soient les conditions atmosphériques;
- protéger les surfaces internes du moteur contre la corrosion.
Les additifs amènent eux aussi leur contribution, notamment avec les additifs détergents et dispersants, les additifs luttant contre l'humidité et la corrosion.

Est-il normal de faire des appoints d'huile ?

Pour éviter tout incident, il est recommandé de vérifier régulièrement le niveau d'huile de son moteur. Il est en effet normal qu'une faible partie de l'huile qui circule dans le moteur soit brûle (un moteur en bon état peut consommer entre 0,2 et 0,5 litre d'huile tous les 1 000 km). En aucune façon, les appoints successifs d'huile ne peuvent remplacer une vidange.
Donc, bien qu'il soit normal qu'un moteur consomme une quantité réduite d'huile compense par des appoints entre les vidanges, des appoints trop importants peuvent révéler un problème d'origines diverses :
- lubrifiant inadapté : trop fluide, trop volatile ou dégradé;
- conduite de l'automobiliste;
- état mécanique du moteur;
- conditions climatiques.

Quelles sont les causes possibles d'une chute de pression d'huile ?

Lors du fonctionnement normal d'un véhicule, l'huile joue un rôle important au niveau de l'étanchéité entre la chambre de combustion et le carter.La jauge de pression d'huile révèle alors la qualité de cette étanchéité. Une baisse anormale de la pression d'huile peut s'expliquer, soit par une baisse de viscosité de l'huile moteur due à une dilution par du carburant (problème d'injecteurs ou utilisation à faible charge...) ou tout simplement par le manque d'huile dans le système de lubrification (dû une fuite d'huile, ou bien à une consommation excessive d'huile, ou encore à une défaillance de la pompe entraînant la circulation de l'huile), ou bien encore, à une usure des pièces mécaniques.

Est-ce que je peux mettre de l'huile pour moteur de voiture dans ma moto ?

Non, car les moteurs 4 temps des motos n'ont pas les mêmes conditions de fonctionnement que ceux des automobiles (vitesses de rotation et températures moteur plus élevées). Le lubrifiant du moteur peut servir également à lubrifier les engrenages de la boîte de vitesse et l'embrayage nécessitant ainsi une formulation de l'huile avec des additifs extrême pression. D'autre part, les lubrifiants utilisés dans les automobiles contiennent des additifs détergents / dispersants avec des teneurs en cendres élevées. Dans un moteur de moto, ils vont induire la formation de dépôts au niveau des soupapes d'échappement et sur les têtes de pistons susceptibles de provoquer un brûlage de soupape ou une perforation des pistons.

Est-ce que je peux mélanger deux types d’huile différents ?

Un lubrifiant est toujours optimisé pour répondre aux exigences des classifications internationales (API, ACEA). Toutefois, il existe de nombreuses façons de formuler ce type de lubrifiant.
Le mélange de deux huiles ayant des caractéristiques équivalentes ne posera pas de problème mais la performance finale ne peut être garantie.
Toutes les huiles du marché (moteur essence ou diesel, minérales ou synthétiques) sont miscibles entre elles. Cependant, un mélange de deux qualités d'huile différentes ne peut qu'abaisser la qualité supérieure.

Est-ce que je peux mettre dans ma boîte de vitesse la même huile que dans mon moteur ?

La réponse à cette question dépend de la technologie employée. Effectivement, si certaines technologies autorisent l'utilisation d'un même lubrifiant dans le moteur et la boîte, les nouveaux véhicules nécessitent l'utilisation de produits spécifiques.
Il convient de se conformer à la préconisation du constructeur du véhicule.

Pourquoi doit-on payer une contribution « VALORLUB » ?

Valorlub intervient dans les frais occasionnés par la collecte et le traitement des huiles usagées au sein des parcs à conteneurs et des entreprises. Valorlub doit également atteindre les objectifs fixés par le législateur (collecte maximale, priorité pour la régénération et la réutilisation, etc.) ; c'est pourquoi cet organisme est également chargé de sensibiliser les utilisateurs quant aux comportements à adopter en matière d'huiles usagées.
Pour financer cette activité, les producteurs et importateurs d’huiles paient annuellement une contribution à Valorlub. Cette contribution est calculée en fonction des quantités et des types d’huiles qu’ils mettent sur le marché belge.

Comment sont traitées les huiles usagées ?

Il existe plusieurs méthodes de traitement des huiles usagées:
- Réutilisation comme huiles (retraitement des huiles usagées en huiles réutilisables) ;
- Reraffinage: traitement des huiles usagées en une matière réutilisable comme huile en raffinerie;
- Utilisation comme combustible dans un haut fourneau;
- ...
Pour la reprise de vos huiles usagées, vous pouvez nous contacter :
- tel: 02 / 288 98 72
- fax: 02/ 288 37 84
- email: lubricants.belgium@total.com

Que faire de mes palettes en bois ?

Si vous souhaitez faire enlever vos palettes, il vous est possible de les faire reprendre par notre transporteur lors d’une livraison de lubrifiants.Si aucune livraison n’est prévue, vous pouvez toujours contacter votre représentant ou notre service de prise de commande.Veuillez mentionner le nombre de palettes à reprendre et, si possible, le type de palette.
Contactez-nous :
- tel: 02 / 288 98 72
- fax: 02/ 288 37 84
- email: lubricants.belgium@total.com

Comment puis-je devenir client ?

Total Belgium S.A. livre ses lubrifiants à différents secteurs d’activité comme l’industrie, l’agriculture, les transports, les garages, …Chaque jour, nous délivrons nos lubrifiants parmi un assortiment de plus de 1500 produitsSi vous n’êtes pas encore client, nous vous conseillons de compléter le formulaire de contact . Un représentant commercial prendra contact avec vous dans les plus brefs délais.
Si vous êtes déjà client, contactez-nous :
- tel: 02 / 288 98 72
- fax: 02/ 288 37 84
- email: lubricants.belgium@total.com

Comment puis-je commander des lubrifiants ?

Si vous n’êtes pas encore client, nous vous conseillons de compléter le formulaire de contact . Un représentant commercial prendra contact avec vous dans les plus brefs délais.
Si vous êtes déjà client, contactez-nous :
- tel: 02 / 288 98 72
- fax: 02/ 288 37 84
- email: lubricants.belgium@total.com
Ou rendez-vous directement sur le site E Lub munis de votre identifiant et de votre mot de passe afin de commander directement vos produits.Si vous ne disposez pas d’identifiant, prenez contact avec votre représentant commercial.

Comment puis-je recevoir une offre ?

Total Belgium S.A. livre ses lubrifiants à différents secteurs d’activité comme l’industrie, l’agriculture, les transports, les garages, …Chaque jour, nous délivrons nos lubrifiants parmi un assortiment de plus de 1500 produits.Si vous souhaitez recevoir une offre, veuillez compléter le formulaire de contact . Un représentant commercial prendra contact avec vous dans les plus brefs délais.
Ou contactez-nous :
- tel: 02 / 288 98 72
- fax: 02/ 288 37 84
- email: lubricants.belgium@total.com

Autres questions ?

Si vous n'avez pas trouvé la réponse à votre question, contactez-nous via notre formulaire de contact .

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.  Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs .