Biocarburant

Tout savoir sur les biocarburants
 

Aujourd’hui tous les carburants distribués en Belgique contiennent des biocarburants

 

La norme en Belgique pour les produits est de maximum  7% de volume de FAME dans le diesel (norme NBN EN 590) et maximum 5% de volume d’éthanol dans les essences (norme NBN EN 228).  Il existe également une obligation « fiscale » d’incorporation d’au moins 4% qui est une obligation purement comptable basée sur les volumes totaux de carburants (essences et diesel) mis à la consommation durant une année et les factures d’achat de fractions bio auprès de fournisseurs belges agréés
Les biocarburants sont des combustibles liquides ou gazeux obtenus à partir de matériaux organiques non fossiles, notamment des végétaux (colza, tournesol, blé…), appelés aussi biomasse.


Le développement des biocarburants vise trois objectifs :

  • Renforcer l’indépendance énergétique du pays.
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre (CO2).
  • Offrir de nouveaux débouchés à l’agriculture.


Les biocarburants dans l’essence
L’éthanol est un alcool essentiellement produit à partir de la betterave et du blé en France.
Selon la réglementation, l’éthanol peut être incorporé dans l’essence jusqu’à 10% en volume sans modification du moteur, en vérifiant sa compatibilité.
L’utilisation des mélanges plus riches en éthanol nécessite des développements spécifiques sur le moteur de type « flex fuel ».
L’ETBE (Ethyl Tertio Butyl Ether) est un éther issu du raffinage et produit à partir de l’éthanol. C’est un excellent composant pour les essences et il peut être incorporé jusqu’à 22% en volume selon la réglementation sur les essences sans plomb.
 

Les biocarburants dans le diesel
L’EMAG (Ester Méthylique d’Acide Gras) est un ester fabriqué chimiquement à partir d’huile extraite des graines de colza, de tournesol, de déchets animaux, d’huile de friture etc. Mélangé dans le gazole en faible proportion, l’EMAG est compatible avec tous les moteurs diesel sans réglage ni modification.
La réglementation européenne autorise l’incorporation d’EMAG à hauteur de 7% en volume dans le gazole. Ce taux peut monter jusqu'à 30% pour les flottes de véhicules professionnelles (TOTAL Ecolium 30).


(*PCI : pouvoir calorifique inférieur = valeur énergétique)

 

 

 

X

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies notamment pour réaliser des statistiques de visites afin d’optimiser la fonctionnalité du site.  Pour en savoir plus et paramétrer les traceurs .