Bien stocker votre pellet, c’est vous assurer une combustion dans les meilleures conditions et un rendement optimal de votre équipement de chauffage.

Que vous possédiez une chaudière ou un poêle fonctionnant grâce à des granulés de bois, il est essentiel d’accorder une importance particulière à la manière dont vous stockez vos pellets afin de ne pas les détériorer et d’en préserver toute la qualité.

Stocker du pellet en vrac : plusieurs solutions

Dans le cas d’une livraison de pellets en vrac, ceux-ci doivent être stockés dans un espace spécialement dédié à cette fonction. Deux grandes solutions s’offrent à vous.

  • La plus simple consiste à acquérir un silo préfabriqué par votre fournisseur de chaudières à pellets. Ce silo peut être textile – c’est le plus répandu – mais également métallique ou plastique. Différentes capacités sont disponibles, afin de s’adapter au mieux à votre habitation et à vos besoins en chauffage.
  • Vous pouvez aussi choisir de fabriquer vous-même votre réserve destinée à stocker les pellets, en la maçonnant ou en la réalisant à partir d’une structure en bois. Dans ce cas, l’aménagement de la zone de stockage de pellets doit répondre à des critères de construction précis afin que vos granulés gardent tout leur pouvoir calorifique. N’hésitez pas à demander les instructions nécessaires à l’installateur de votre équipement de chauffage.

Quelle quantité de pellets faut-il pouvoir mettre dans sa réserve ?

Il est généralement conseillé d’opter pour un volume de stockage des pellets équivalent à au moins une année de consommation. Au moment de choisir sa dimension, gardez aussi à l’esprit que le prix du pellet est dégressif selon le nombre de tonnes commandées.

Stocker des pellets en sacs

Les pellets en sacs, tels que les TOTAL Pellets Premium , se conservent parfaitement dans leur conditionnement pendant plus d’une année.

Ils doivent être entreposés dans un endroit sec, de préférence facilement accessible depuis l’entrée de votre habitation. Que vous achetiez vous-même vos sacs ou qu’ils vous soient livrés par palette, leur manutention n’en sera que plus facile.

Vous pouvez également stocker vos pellets en extérieur, mais toujours en veillant à ce que les sacs soient parfaitement protégés de l’eau, par une bâche imperméable par exemple. N’oubliez pas que les pellets en sacs doivent être placés à température ambiante quelques heures avant d’alimenter votre poêle : la combustion sera ainsi optimisée.

Astuce : Pour éviter les allers-retours entre la zone de stockage des pellets et celle où se situe votre poêle, une solution consiste à disposer quelques sacs à proximité de votre cheminée. Si vous ne voulez pas que le sac soit apparent, il existe des box ou des paniers esthétiques spécialement conçus à cet effet.

Le stockage des pellets : à quoi faut-il être particulièrement attentif ?

Pour ne pas qu’ils s’altèrent, il faut absolument stocker les pellets à l’abri de l’humidité, peu importe leur conditionnement. Des granulés de bois humides risquent en effet de s’agglomérer et de ne pas se consumer de manière efficace. Ils peuvent également endommager votre poêle ou votre chaudière.

Veillez aussi à protéger vos pellets de la poussière, qui peut encrasser votre appareil de chauffage et nuire à son bon fonctionnement.

Si vous disposez d’un silo, celui-ci doit non seulement être protégé de l’humidité et de la poussière, mais aussi être placé dans un local ventilé mais isolé hermétiquement des pièces d’habitation afin d’empêcher le transfert d’odeur, de poussière de bois ou de composés émis par les pellets qui pourraient présenter un risque sanitaire.