Vidanger régulièrement l’huile moteur de votre moto est une démarche essentielle pour garantir son bon fonctionnement. Nous vous expliquons comment y parvenir vous-même, mais aussi comment vérifier le niveau d’huile et choisir le lubrifiant le mieux adapté à votre engin.

L’huile moteur a un rôle encore plus important dans une moto que dans une voiture. En effet, dans un deux-roues, elle sert également à lubrifier la boîte de vitesse et l’embrayage, tout en assurant une partie du refroidissement du moteur. Vérifier régulièrement le niveau d’huile, procéder à une vidange et utiliser, en remplacement ou en appoint, une huile parfaitement adaptée à votre moto sont donc des gestes essentiels.

Comment vérifier le niveau d’huile de votre moto ?

Dans une moto, le carter est situé en bas du bloc moteur. Le lubrifiant est envoyé dans le moteur grâce à une pompe et la gravité ramène l’huile dans le carter une fois le moteur arrêté. Le niveau d’huile varie donc si vous le mesurez juste après l’extinction du moteur ou quelques minutes plus tard.

Pour mesurer le niveau d’huile de votre moto, veillez donc à passer par ces différentes étapes :

  • n’allumez pas le moteur pour éviter les projections d’huile et éviter de fausser votre mesure (l’huile étant en circulation dans le moteur) ;
  • si vous avez roulé au moins 15 minutes, attendez 10 minutes pour que le niveau d’huile revienne à la normale ;
  • placez la moto bien à la verticale sur sa béquille ;
  • identifiez le repère « MIN » et « MAX » sur le carter ou sur la jauge de celui-ci ;
  • faites éventuellement l’appoint pour que le niveau d’huile soit situé pile entre les deux repères.

Comment faire la vidange de sa moto ?

À force de circuler dans le bloc moteur de votre moto, l’huile moteur se salit. Il faut donc remplacer cette huile usagée. Effectuer cette vidange soi-même est une démarche relativement simple. Il vous suffit de suivre ces quelques étapes:

  • placez votre moto en position verticale;
  • faites tourner le moteur quelques minutes pour fluidifier l’huile ;
  • placez un bac sous le carter et ouvrez le bouchon du carter ;
  • démontez le filtre à huile et remplacez-le par un filtre neuf, en veillant à revisser la vis de vidange avec un nouveau joint ;
  • refermez le bouchon du carter et remplissez avec de l’huile moteur neuve, jusqu’à atteindre le bon niveau.

Quel type d’huile choisir pour sa moto ?

Il existe différents types d’huile moteur, chacune étant plus adaptée à une sorte de moto et à un mode de conduite. Ces huiles sont disponibles en des viscosités différentes.

 

Huiles minérales et synthétiques

Alors que l’huile minérale est issue de la distillation de combustibles fossiles, l’huile synthétique, elle, est obtenue par un raffinage plus important. Ce procédé permet d’obtenir des molécules de même taille, pour moins de friction et, donc, moins d’usure. En outre, les huiles synthétiques contiennent plus d’additifs (antioxydants, détergents, etc.). Ces caractéristiques les rendent donc plus résistantes à des températures et des pressions plus élevées, comme c’est le cas dans les moteurs très performants.

La viscosité de l’huile moteur

Notre marque ELF propose une large gamme d’huiles moteurs pour motos et scooters deux-temps et quatre-temps. Fiez-vous aux indications du constructeur pour savoir quelle est la bonne viscosité d’huile à utiliser pour votre modèle de moto.

La viscosité de l’huile – autrement dit sa fluidité – s’exprime le plus souvent, sur les bidons d’huile moteur, en deux grades situés de part et d’autre d’une lettre « W » (« Winter »). Le premier chiffre (avant le « W ») indique la viscosité à froid, le second (après le « W »), la viscosité à chaud. Une huile moteur 5W40 a donc un indice de viscosité à froid de 5 et à chaud de 40.

 

moto3.jpg